Photographier le ciel profond

Aller au contenu

Menu principal :

Vous avez entendu parler du ciel profond, vous avez des images à couper le souffle venant de la NASA.
Vous revez d'avoir vos propres photographies de galaxies?
Voici quelques conseils suite à ma propre expérience, ou grace à mes échecs, tatonnements et enfin succès, je vais vous faciliter la vie et surtout vous éviter de mauvais choix.

Le premier choix est celui du téléscope, composé d'un tube et d'une monture.
Vous pouvez les acheter séparémént ou non: le but est d'avoir un tube de diamètre suffisant (200 mm est le minimum vital), une monture équatoriale motorisée, et une caméra.

Mon choix de tube est le Dobson xt8 de 200 mm, pour un rapport qualité prix excellent.
Il s'adapte grace à des colliers à la monture équatoriale que j'ai choisie, en l'occurence une NEQ6.
Vous trouverez sur le net, des dizaines de pages comparatives, dans lesquelles vous vous perdrez, comme moi...
Mes criteres de choix furent: le poids maximal supporté (15 kg), un SAV compétent, une vision à l'oculaire facile (évitez l'oculaire dans l'axe pour votre dos, notamment...)

 
Retourner au contenu | Retourner au menu